Tous Mes Souvenirs
Tous Mes Souvenirs
Espace client



Quelle résolution pour la numérisation de mes photos ?

Que vous ayez envie de numériser vos photos (papier, diapositives ou négatifs) vous-même ou que vous ayez l'intention d'utiliser les services d'un prestataire comme Tous Mes Souvenirs, une question revient toujours : quelle résolution doit être utilisée ? Vous trouverez à ce sujet de nombreuses informations contradictoires sur Internet. Les uns ayant tendance à prendre la résolution maximale possible au détriment du temps passé ou du coût. Les autres ayant tendance à ne même pas se poser la question, se retrouveront à utiliser la résolution standard... ce qui pourra convenir ou non.

Qu'est-ce que la résolution ?

La numérisation d'une photo revient à la transformer en un ensemble de pixels. Pour faire simple, un pixel correspond au plus petit point qu'un écran va être capable d'afficher. Une photo numérique est également composée d'un ensemble de pixels qui définissent son aspect visuel. La résolution, exprimée en points par pouce (ppp ou dpi en anglais) permet d'indiquer le nombre de pixels qui vont être utilisés pour représenter une même surface de la photo. Plus la résolution est élevée, plus il y aura de pixels qui composeront la photo et donc plus l'image sera fine, détaillée. En se basant sur ce principe, au premier abord, il semblerait que prendre la résolution la plus élevée soit toujours souhaitable... mais nous allons voir que ce n'est pas le cas.

Quelle résolution choisir ?

La résolution doit être choisie en fonction de plusieurs critères comme la taille de la photo à numériser, l'utilisation que l'on va faire de la photo numérique obtenue ou encore la qualité de la photo.

Lorsqu'on numérise une photo la résolution utilisée sera adaptée en fonction qu'il s'agit d'une photo papier au format A4 ou d'une diapositive. On utilisera une résolution qui va être proportionnelle à la taille des supports. A titre d'exemple, nous numérisons les photos papier (généralement du 10x15cm) en 600 ppp alors que les diapositives et les négatifs sont numérisés en 2400 ppp vu qu'ils sont plus petits.

En ce qui concerne l'utilisation qui va être faite de la photo une fois celle-ci numérisée, il faut distinguer une utilisation sur écran ou l'impression. Pour l'écran une résolution relativement faible sera suffisante pour offrir une photo de bonne qualité alors que sur le papier, et surtout en fonction de la taille de l'impression, on pourra prévoir une résolution supérieure.

Du côté de la qualité de la photo d'origine, il est important de préciser que l'augmentation de la résolution n'apporte plus de finesse supplémentaire si cette même finesse n'est pas présente à l'origine. En clair, si la photo est d'une qualité grossière il n'est pas utile d'essayer de capturer du détail en augmentant la résolution car les détails n'existent pas.

En conclusion, les choix que nous avons fait, à savoir du 600 ppp pour les photos papier et du 2400 ppp pour les diapositives et négatifs sont des choix équilibrés qui permettent de garantir une qualité souvent optimale pour vos photos numérisées tout en optimisant l'aspect coût de numérisation. Vous trouverez des services qui vont vous proposer de numériser vos diapositives en 3600 ppp ou plus, mais dans 99% des cas ça ne vous apportera rien de plus sauf si vous avez des photos vraiment de très grande qualité à numériser. Si on descend en-dessous de 2400 ppp, le résultat sera surtout correct pour une visualisation sur écran mais l'impression des photos pourra être d'une qualité moyenne.

Bien entendu, ce choix est optimal pour 99% des personnes qui vont avoir un projet de numérisation. Les autres pourront alors faire une demande de devis personnalisé pour connaître le coût de leur projet.

Publié le 13/01/2014